Ingénierie des procédés

Évaporateurs pour digestat, lisier et divers eaux usées

Procédé à basse température en utilisation de la chaleur résiduelle et la récupération totale de tous les éléments nutritifs

L’excédent de nutriments, des problèmes de stockage et de transport, et la chaleur résiduelle inutilisée sont des soucis connus des exploitants d’installations de biogaz et des riverains. Afin de limiter ces problèmes on déshydrate le digestat. On vise l’exfiltration le plus possible des éléments nutritifs. Les procédés connus comme la séparation, le filtrage et le séchage des fibres sont presque inefficace ou trop couteux.

L’évaporation thermique de digestat pompable est une solution optimale. Il unit les résidus inutilisés du processus « transformer biogaz en courant » et réalise deux précieux produits, sans sous-produits non désirés.

L’utilisation sous vide permet la réception de la chaleur résiduelle basse température et garantis parallèlement pas des émissions d’odeurs. L’efficacité de séparation maximale, respectivement la pureté des produits finals sont assurées sans des étapes de la procédure additionnelles. D’une part le concentré avec jusqu’à 25% de matière sèche et plus que 99.99% de tous les nutriments contenu au produit final. D’autre part le condensé, l’eau claire, peu nutritive utilisable pour le déversement, l’irritation ou la rinçure et l’eau sanitaire. On parvient une diminution du volume du digestat à stocker et à transporter de 90%.

La disposition successive multiplie la capacité évaporatoire en puissance calorifique étale et garantit la récupération de la quantité totale des digestats. Notre installation prend seulement 0.2 kWtherm par litre de l'évaporation.

Si le client désire un produit final déshydraté ou pastillé on peut jumeler l’évaporateur avec un sécheur. L’évaporateur agit comme laveur des vapeurs pulvérulents et ammoniaqués et utilise en même temps leurs rejets thermiques. Un nettoyage sophistique des vapeurs n’est plus nécessaire.

La survaleur du produit final riche en nutriments grandit avec chaque degré de raffinage. Ça peut générer des nouvelles possibilités de la distribution. Une exploitation raisonnable de la chaleur résiduelle rabiote la bonification cogénération (PCCE) et réduit fortement la période d’amortissement. 

 

 

 pdf-download ordinogramme

 

 Vos avantages de l'évaporation du digestats liquides

- Bonification PCCE par l'utilistion de la chaleur résiduelle à basse température

- Réduction du volume de 90% → moins stackage, moin transports

- Plus que 99.99% de tous les nutritifs en concentré → un engrais de grand valeur

- Condensé pour un déversement direct ( NH4-N < 2 mg/l , DCO < 120 mg/l )  

- Absolument inodore par fonctionnement sous vide

- Utilise seulement 0.2 kWtherm. par litre de l'évaporation de l'eau par plusieures étapes

- Pas de sous-produits non intentionnels

- Amorti déjà après 2 ans, ensuite encaissement de bonification PCCE

- Autres étapes du traitement d'affinage: compostage, séchage, pelletisation

 

pdf-download prospectus

Gagnant de l'agroprix 2014:    Download communiqué de presse Terre & Nature.pdf

                                                     Download communiqué de presse 24heures.pdf